Poème de Charles Baudelaire

L’Idéal

Ce ne seront jamais ces beautés de vignettes,
Produits avariés, nés d’un siècle vaurien,
Ces pieds à brodequins, ces doigts à castagnettes,
Qui sauront satisfaire un coeur comme le mien.
Je laisse à Gavarni, poète des chloroses,
Son troupeau gazouillant de beautés d’hôpital,
Car je ne puis trouver parmi ces pâles roses
Une fleur qui ressemble à mon rouge idéal.
Ce qu’il faut à ce coeur profond comme un abîme,
C’est vous, Lady Macbeth, âme puissante au crime,
Rêve d’Eschyle éclos au climat des autans;
Ou bien toi, grande Nuit, fille de Michel-Ange,
Qui tors paisiblement dans une pose étrange
Tes appas façonnés aux bouches des Titans!

— Charles Baudelaire

En Harley Davidson…

En Harley Davidson, je ne connais plus personne !

Vous connaissez la chanson.. Mais encore ?

Ces motos ont un style, un moteur et une sonorité particulière qui suscitent la fidélité chez leurs clients.

Les motards qui ne participent pas à ce culte les trouvent dépassées car elles ont souvent un look de machine de collection mais elles sont bien plus modernes qu’on ne le pense.

Je suis FAN !

Bentley au 24 Heures du Mans

Il y a exactement 85 ans, le 22 juin 1930, Bentley remportait sa 4ème victoire de suite au 24 Heures du Mans.

La vitesse est intégrée dans l’histoire de Bentley. Son nom remonte à ce temps-là. Hier comme aujourd’hui, la poursuite de la performance a été compensée par la quête du raffinement.

Aujourd’hui, comme la plus rapide Bentley décapotable, la nouvelle Continental GT Speed Convertible est un digne successeur.