Buisson – Zemmour : La partie fine

Quand la provocation fait place à la médiocrité, quand les égos font alliances avec la lâcheté. Nous pouvons dire que les protagonistes se sont égarés face à toute provocation positive !

Comment un ancien conseiller qui a été payé par la République, et donc par le peuple français, pour ses conseils, trahit son donneur d’ordre : l’ancien Président des français !

C’est une règle qui n’existe ni dans le secteur privé, ni dans le secteur public… tout du moins en apparence…

Comment un conseiller en communication devient plus opportuniste et en oublie son identité professionnelle, ses valeurs personnelles pour le moins extrêmes pour rejoindre ce chroniqueur, journaliste, essayiste, qui se perd à son tour dans ses provocations dont certaines ne manquent pas de contradictions…comme par exemple la haine sur les femmes …

Remarquez, c’est peut être à force de les mettre à genoux, dans certains clubs privés parisiens, que ce petit homme en taille, ressent toute la puissance de son être en confusion avec sa propre jouissance égoïste.

Comment par ces extrêmes, deux talents à l’origine se perdent, dans leurs incohérences au profit de ce sacro-saint pouvoir égocentrique qui passe bien avant l’argent ou les sentiments et bien après le respect de leurs concitoyens en ce qui les concernent bien « français » !

L’agent de la provocation positive ne pouvait donc laisser sous silence ses attitudes, afin de défendre l’image des communicants et des conseillers que j’ai pu être modestement pendant quelques décennies, et qui ont servi certaines de nos institutions françaises ainsi que leurs représentants plus ou moins en harmonie avec leurs propres discours et actions, je le concède, et dont j’en félicite certains aujourd’hui dans leurs volontés de se remettre en question pour mieux servir leurs concitoyens avec Mind Mastery Foundation.

Mais nos peuples assistent « trop souvent otages » à regret, et de plus en plus à ce triste spectacle des incohérences et des trahisons de palais où le pouvoir rime avec traîtrise ! La désaffection du peuple est somme toute pour le moins justifié à l’échelle européenne.

Mais le « pouvoir », et qui s’en approche, sans être fait pour cela, peut rendre « fou » les plus fragiles : alors prions pour nos deux « Dupont et Dupont ».

N’oublions jamais, qui que nous soyons, que notre pire ennemi est nous même; 95% de nos actions sont régies par notre inconscient alors nous avons tous la possibilité à des niveaux différents, de progresser par le « coaching » pour améliorer notre conscient dans nos prises de décisions afin d’entreprendre et de réussir suivant nos propres valeurs et surtout de ne pas être démotivé par ce pessimisme européen qui s’appelle aujourd’hui : subir pour le pire ! Il vous faut donc réagir !!!

Vous disposez de 30 minutes ? Nous possédons les clés de votre succès ! Agissez au lieu de subir ! Contactez-nous dès aujourd’hui pour une séance d’orientation gratuite et sans engagement !